La CGT Bus

Accueil > Campagnes > Offre de transport > Aubervilliers, à 80% de grévistes, les murs du PCC s’écroulent.
CRIV Aubervilliers, à 80% de grévistes, les murs du PCC s’écroulent. Suite à un préavis de grève déposé par la CGT pour l’ensemble du personnel du dépôt, les agents de maitrise et cadre en grève a 80%, ont fait comprendre à la direction :

1- qu’ils ne voulaient pas d’une organisation de travail en PCC !

2- que la régulation ne pouvait pas se faire sur un simple regard économique. La soit disant "professionnalisation de la régulation" n’est qu’un prétexte à la suppression de postes dans un but de productivité. Les conséquences auraient été graves pour le quotidien des machinistes receveurs.

Un régulateur qui gère plus de voitures est un régulateur moins disponible.

Dans tous les dépôts où les PCC ont été mis en place ce sont les Machinistes Receveurs les grands perdant ! Mauvaise régulation, recrudescence des agressions, la désertification du terminus, maitrises moins disponibles, promotion sociale (MAE), etc. La mobilisation des agents, particulièrement les régulateurs, porte un coup à ce projet insensé ! Mais qu’en est-il du projet d’un gros PCC centralisé Bd Voltaire à Paris, pour réguler tout le réseau : le CRIV ? (Centre de Régulation et d’Information Voyageurs)

Les PCC sont les laboratoires dans lesquels la direction expérimente le C.R.I.V

Avec le CRIV, c’est 12 régulateurs pour 5 dépôts. En proportion, ça fait moins de 2 et demie par dépôt ! (1 regulateur pour 70 voitures)

La direction tente de nous faire croire que sa seule motivation est la volonté d’une régulation de qualité !

C’est plutôt pour sa sacro-sainte productivité, celle pour laquelle la direction est prête à nous tuer à petit feu !

Demain, nous serons régulés par un agent qui devra :

- Gérer 6 lignes (1 de Paris + 2 en 1ère couronne + 3 en 2ème),
- Gérer un départ toutes les minutes et demie aux heures de pointe,
- Faire de l’information voyageurs (oui oui depuis Bd VOLTAIRE !)
- Manager les Machinistes Receveurs depuis son pupitre.

Il devra garder un sourire que personne ne verra tout en :

- Assurant une régulation de qualité en réduisant l’impact des problèmes matériels, environnementaux et humains,
- Assurant une ambiance de travail sereine et motivante.

Avec une mobilisation d’ampleur, à l’image de l’action d’Auber, ENSEMBLE, nous pouvons STOPPER le CRIV !


le 4 janvier 2012 Haut de page Imprimer cet article
   
   
   
ERREUR : Votre E-mail est incorrect ERREUR : Vous devez remplir tous les champs
 
 
Crédits  |   MANIFESTATION LE 26 MAI À PARIS  |   Plan du site