La CGT Bus

Accueil > Campagnes > Conditions de travail > "La colère va se propager sur tout le département !"
Conditions de travail "La colère va se propager sur tout le département !" Les salariés ont exprimés leur ras le bol face à des TM infaisables, des temps de parcours qui ne tiennent pas la route, aux dysfonctionnement des PCC, de l’inquiétude de la mise en place du CRIV (Centre de Régulation et d’Information Voyageur) et face à la pression continuellement exercée sur les agents ! Au dépôt de Belliard et Aubervilliers, le 21 janvier 2013, des actions ont eu lieu sur les mêmes sujets avec une forte mobilisation des Machinistes Receveurs !

La colère monte !!!

Lien pour voir toutes les photos de l’action

Sur les TM, le directeur de bus dit : « c’est pas moi, c’est le STIF ! »

FAUX

De qui se moque-t-on ??? La direction veut-elle nous faire croire que la cellule technique se trouve au STIF ???? En concertation avec la direction de la RATP, le STIF détermine la fréquence des bus, l’heure du 1er et du dernier départ. C’est TOUT !!! Et bien sûr, pour gagner plus d’argent, quand il faut 10 MR sur une ligne, la direction en met 7 !

Sur les PCC, le directeur de bus dit : « on n’a pas le choix, c’est pour être concurrentiel ! »

FAUX

Une récente expertise, que la direction ne souhaite pas révéler aux MR (mais que la CGT va présenter à tous) annonce que tous les soi-disant concurrents ne sont en fait que des entreprises publiques ! Kéolis 100% SNCF, Véolia repris par la Caisse des Dépôts et Consignation à 60% publique et RATP DEV construit sur notre sueur à fond 100% RATP ! La concurrence n’existe pas, elle est brandie par la direction pour nous faire peur et que l’on accepte de perdre nos acquis pour garder notre travail !!!

Sur le CRIV, le directeur de bus dit : « c’est pour améliorer la régulation »

FAUX

On se moque de qui là !!!??? Alors que le STIF réclame plus de régularité pour les bus, la direction répond : CRIV ! Le CRIV, c’est 1 ligne sur 4 qui sera régulée, les autres seront laissées à l’abandon, nous serons encore plus SEUL !!!

Sur les temps de parcours, le directeur de bus dit : « pourtant, les agents font les temps... »

FAUX

Mais à quel prix !!! Dernièrement, un MR, afin de faire les temps, à doublé un vélib’ qui refusait de le faire passer, lors de cette manœuvre, le cycliste a eu peur et s’est éjecté du vélo, résultat : Un bras cassé, un vélo bousillé, un MR en prison pour 7 mois, révoqué et une famille dans les larmes !!! La pression mise aux agents est telle, qu’il risque chaque jour la perte du permis, la perte de leur emploi et la perte de leur liberté !!!

Il est temps d’élargir la gronde et dire stooooooop à cette politique de productivité.


le 21 janvier 2013 Haut de page Imprimer cet article
   
   
   
ERREUR : Votre E-mail est incorrect ERREUR : Vous devez remplir tous les champs
 
 
Crédits  |   MANIFESTATION LE 26 MAI À PARIS  |   Plan du site