La CGT Bus

Accueil > Campagnes > Retraites > Nous sommes l’Histoire
Retraites Nous sommes l’Histoire

Y avait-il obligation de remettre en cause le système actuel pour les nouveaux embauchés et de préparer la disparition du 1/5ème pour tous ?

LA RÉPONSE EST NON

La preuve...

La preuve par le personnel militaire, de la police, de la surveillance pénitentiaire, les ingénieurs du contrôle de la navigation aérienne… tous ont gardé leurs bonifications. Enfin cerise sur le gâteau, à la demande de Borloo auprès de Woerth, ce sont les agents d’exploitation des travaux publics de l’État qui ont obtenu un départ anticipé de 5 ans.

...aux IEG

La preuve par les Industries Électriques et Gazières (IEG)qui ont eu la possibilité de négocier de vraies bonifications à partir des contraintes des métiers (nuits, astreintes…), ce que proposait dès 2008 la CGT BUS pour les nouveaux machinistes.

De la CGT cheminots à l’Unsa transport RATP, tous ont compris la pertinence de la signature par la seule CGT des Industries Électrique et Gazières (IEG) d’un accord qui permet de garantir la reconnaissance de la pénibilité du travail et fixe de nouveaux droits de contrôle pour les représentants du personnel. Accord qui par la même doit permettre aux salariés de peser dans la lutte pour les retraites.

Un point d’appui

C’est un point d’appui pour la CGT qui tente de faire reconnaître cette pénibilité pour tous les salariés du privé et du public.

C’est en tout cas ce que propose la CGT RATP pour les Rendez-vous retraite 2010 nouveaux embauchés du 1er janvier 2009 et ce depuis 2008.

Ce dispositif de bonifications pour un départ anticipé de tous les agents des tableaux A et B est à construire dans une articulation avec la revendication portée aujourd’hui par les machinistes, d’un vrai « Parcours Professionnel ».

L’un ne doit en aucun cas se faire au détriment de l’autre. Il est hors de question d’accepter un seul instant qu’un dispositif d’alternance qualifiante à la conduite puisse s’inscrire dans un processus d’allongement de la durée de cotisation. Ces deux dispositifs doivent pouvoir bénéficier aussi bien aux statutaires qu’aux CDI.

CDI

Ils doivent pouvoir bénéficier, plus spécifiquement, du transfert des droits acquis en matière de retraite lorsqu’ils sont anciens conducteurs d’autobus du privé. Ils n’ont pas changé de complémentaire c’est donc faisable !

Une loi dangereuse pour le 1/5ème

La loi, si elle était adoptée, pourrait se traduire par une régression importante dans les branches ou entreprises où la possibilité d’un départ anticipé est ouverte aux salariés. Un sous-amendement du gouvernement va en tout cas dans ce sens. Qu’est ce que cela signifie ? Qu’après le passage de la loi seules deux entreprises (RATP, SNCF) conserveront un système de reconnaissance de la pénibilité. On imagine sans peine la suite.

Il existe une autre solution ? LA RÉPONSE EST OUI !

La preuve par la carte pétition Cgt signée par près de la moitié des agents du département et qui responsabilise tout ceux qui à Bus, agents comme organisations syndicales souhaitent l’élargissement de l’action dans un mouvement majoritaire et durable en écho à tout ce qui bouge dans la France entière.

Pour porter ces revendications générales comme les dispositions spécifiques qui s’articulent avec, nous avons besoin de l’engagement de tous, car l’action, si les Syndicats la propose, c’est vous les agents qui en disposez.

L’ACTION C’EST VOTRE AFFAIRE !

Il existe une autre solution ?

LA REPONSE EST OUI !

LE 2 octobre dès 14H30 à RÉPUBLIQUE

le 12/10 et au-delà


le 28 septembre 2010 Haut de page Imprimer cet article
   
   
   
ERREUR : Votre E-mail est incorrect ERREUR : Vous devez remplir tous les champs
 
 
Crédits  |   MANIFESTATION LE 26 MAI À PARIS  |   Plan du site