La CGT Bus

Accueil > Campagnes > CRIV > Passer au CRIV... Tout le monde y perdra !!!
CRIV (Centre de Régulation et d’Information Voyageur) Passer au CRIV... Tout le monde y perdra !!! D’une part, la direction affirme que nous ne sommes pas tous concernés ! D’autre part, « diviser pour mieux régner » (ce vieil adage fonctionne toujours), la direction cherche à nous monter les uns contre les autres. NE NOUS DIVISONS PAS !!!

Quels impacts pour les régulateurs ?

Déqualifiés, ils deviendront des techniciens...

Surcharge de travail avec l’augmentation du nombre de lignes à gérer, surcharge mentale, impossibilité de s’expliquer avec les MR en cas de contradiction. Les situations vont devenir vite conflictuelles. Les régulateurs n’auront plus ce rôle de soutien envers les MR (en cas de litige avec un voyageur ou un tiers par exemple). Le CRIV sera une sorte de Permanence Générale de jour où seules les situations de crise seront gérées mais de loin ! Le métier de régulateur va s’appauvrir, on peut facilement imaginer que ce métier amène à une déqualification, passant d’agent de maîtrise à technicien.

Quels impacts sur les REL ?

Ils remplaceront les 250 postes de régulation supprimés !

Ils vont, eux aussi subir une surcharge de travail. La direction sait qu’elle aura tout de même besoin d‘une régulation de terrain, elle expérimente donc le projet « sybille » : les chefs de ligne seront dotés d’un Smartphone et d’une application permettant d’avoir une vue d’ensemble d’une ligne et d’effectuer des manoeuvres si besoin, bref, il fera le boulot des 250 postes de régulateur qui vont être supprimés ! En temps réel, ils n’auront plus de contact avec les régulateurs, car les appels rentrant seront filtrés par les superviseurs de salle au CRIV, il y aura donc un risque fort "d’injonctions contradictoires" qui pourront, elles aussi, conduire à des sanctions, y compris entre régulateurs et REL ! Certains REL, inquiets des résultats de leurs lignes pourront être tentés de faire du télétravail, même pendant leurs jours de repos ! Pour en rajouter encore, ils auront aussi la gestion des terminus abandonnés avec toutes les obligations de résultat sur l’hygiène et la sécurité.

Quels impacts pour les usagers ?

La qualité de service,…… la quoi ???

Un service rendu dégradé, des terminus désertifiés, avec pour conséquences une perte d’information qui va nuire à l’image de la RATP. Des bus seront contraints de rentrer au dépôt quand les relèves n’arriveront pas ou si le bus est souillé, l’offre de transport sera encore plus dégradée. Ce projet n’aura aucun bénéfice pour les usagers, ni sur la régularité, ni sur les relations avec le public, bien au contraire !

POUR LES MACHINISTES RECEVEURS :

SEUL… à toutes heures !

Premier interlocuteur des usagers, nous sommes en première ligne !

Et pourtant, la direction retire tous les métiers de soutien ! Les nerfs des Machinistes sont soumis à rude épreuve ! En plus du métier de conduite et de gestion des usagers, ils gèrent toutes les conséquences des aléas de l’organisation de transport ! Seuls pour gérer l’information des usagers, les O.T, les relèves, la vente... le dernier métier de soutien présent dans les terminus est en passe d’être éloigné et injoignable ! Le CRIV sera une espèce de P.G de jour (réglant les grandes catastrophes), le reste du temps, c’est le MR, encore lui, qui aura la responsabilité de s’autoréguler ! Bien entendu, la direction prévoit de pouvoir sanctionner le MR si ce n’est pas fait comme elle le souhaite ! De plus, la désertification du réseau avec l’arrivée des PCC a créé une augmentation des agressions comme l’ont démontrée 2 études de l’ISAST commandées par le CDEP que la direction refuse toujours de prendre en compte ! Notre sécurité vaut moins que sa productivité ! Combien vaut la vie d’un agent selon la direction ?

Qui sera l’oeil de la direction sur le terrain ?

Bzzzz bzzzz les mouches !

Afin de maintenir le plus possible la pression sur ses agents, la direction multiplie le nombre de critères qui lui permette de nous sanctionner ! C’est dans ce but qu’elle travaille à faire évoluer l’Instruction Professionnelle des Machinistes Receveurs et d’ajouter de nouveaux critères dans le RADS (Référenciel des Attitudes De Services) aussi obscurs que « se rendre disponible à tous moments », mais également finir par « à votre service » à chaque fois que l’on répond à un usager ! A ce genre d’attaque, certains peuvent se dire : « je m’en fous j’ferai ce que je veux dans mon bus... » ce qu’il faut comprendre c’est que la direction se donne les outils afin de sanctionner qui elle veut et quand elle veut !!! Et personne n’est assez naïf pour se croire à l’abri ! Ce qu’elle veut c’est que les agents fassent tout ce qu’elle demande !!!

— -

Comme on peut le lire, l’impact du CRIV sera loin d’être anodin comme l’entreprise tente de le faire croire. Il supprime plus de la moitié des effectifs de régulateurs (250 postes supprimés), il conduit à la déqualification des postes, à l’augmentation des charges de travail et oppose les agents entre eux ! Quelle l’organisation syndicale pourrait cautionner un tel plan antisocial même pour quelques « primettes » ?

La CGT est en désaccord radicale avec ce plan social dont l’entreprise ne se cache même plus.

La CGT appelle à l’unité syndicale !

La CGT appelle tous les agents à dire NON à ce projet destructeur

SIGNEZ MASSIVEMENT LA PÉTITION !!!

Régulateurs, REL, MAE, MR… tout le monde sera impacté négativement par le CRIV ! C’est 250 emplois de régulateur qui vont être supprimés !

Les conséquences :
- Le CRIV sera une PG de jour
- Les REL & RE auront un tél et une appli pour réguler en temps de crise en plus de leurs missions actuelles
- Les Machinistes Receveurs devront s’auto-réguler en cas erreur ==> sanction
- Pour surveiller les Machinistes ===> des mouches, des mouches, des mouches...
- Etc.

CRIV
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :


le 18 octobre 2012 Haut de page Imprimer cet article
   
   
   
ERREUR : Votre E-mail est incorrect ERREUR : Vous devez remplir tous les champs
 
 
Crédits  |   MANIFESTATION LE 26 MAI À PARIS  |   Plan du site