La CGT Bus

Accueil > Campagnes > Déroulement de carrière, Parcours professionel > des négos … enfin ! Mais à quelles conditions ?
Déroulement de carrière, parcours professionnels, des négos … enfin ! Mais à quelles conditions ? Déroulement de carrière, parcours professionnels, des négos … enfin ! Mais à quelles conditions ?

Depuis 2009, nous attendons de pouvoir porter en négociation vos revendications en matière de déroulement de carrière et de parcours professionnel pour lequel vous êtes plusieurs milliers à avoir signé notre pétition.

Présentés par la CGT puis portés par toutes les organisations syndicales, vos revendications se fondent autour d’un principe : l’ancienneté et de deux valeurs fondamentales : « justice et solidarité ».

Voilà les points que nous allons porter au débat lors de cette 1ère audience. Nous refuserons tout chantage ou demande de contrepartie en matière d’augmentation du temps de travail et du temps de conduite.

La CGT ne s’engagera pas dans un groupe de travail qui viserait à nous faire accompagner des mesures de recul social dans un contexte ou les conditions de l’exercice de nos métiers sont déjà considérablement dégradées.

- Un déroulement de carrière qui reconnait le professionnalisme de tous dans un système qui cesse de ne distinguer qu’un très petit nombre.
- Un déroulement de carrière qui revalorise le métier en augmentant le niveau d’entrée et qui permet à tous de le dérouler jusqu’au bout par la suppression du « très discriminant » M2R qui bloque les agents brisés par le métier juste après la BC5.
- Un parcours professionnel pour disposer de période d’alternance qualifiante et ne plus finir notre carrière brisé, sous qualifié et mal payé.
- Un parcours professionnel sur des métiers de soutien pour permettre aux machinistes de ne plus être isolés dans l’accomplissement de leur mission de service public.

Voilà les points que nous allons porter au débat lors de cette 1ère audience. Nous refuserons tout chantage ou demande de contrepartie en matière d’augmentation du temps de travail et du temps de conduite.

La CGT ne s’engagera pas dans un groupe de travail qui viserait à nous faire accompagner des mesures de recul social dans un contexte ou les conditions de l’exercice de nos métiers sont déjà considérablement dégradées.


le 25 mars 2011 Haut de page Imprimer cet article
   
   
   
ERREUR : Votre E-mail est incorrect ERREUR : Vous devez remplir tous les champs
 
 
Crédits  |   MANIFESTATION LE 26 MAI À PARIS  |   Plan du site